Journée un peu perdu à taponner (l’expression québécoise: toucher quelque chose ou perdre son temps) après mon site. C’est dommage. En ce moment, je dois m’avouer que je suis, dors et déjà, convaincue que le blog deviendra une composante importante de ma routine quotidienne. Comme le café, la musique, maintenant je ne peux pas vivre sans mon blog. Le simple fait de laisser aller mes doigts sur le clavier en laissant mes pensées et mes idées suivre leur petit bonhomme de chemin, me procure une joie ineffable. Oh, pauvre lecteur.

Je viens de voir mon agenda et j’ai trouvé que j’aurai à beaucoup de chose à faire et j’aurai à beaucoup à apprendre. Après avoir rester un peu, je me sens mieux. C’est clair et je dois me jeter la société encore. Je n’ai pas de choix. Il y a beaucoup de types de gens l’existent, je suis un d’eux. Je comprends qu’il faut les rejoindre, faire comme eux, me fondre parmi eux. Et je pense que je sais comment en ce moment.

C’est parti!

Advertisements